3 commentaires

  1. Merci pour ton magnifique travail. Je suis éducateur spécialisé ds un club de prévention à Paris et certains d’en Nous se battent depuis des années pour ne pas se voir imposer cette logique d’intervention dont tu fait état. Mon soutien total et aimerais vraiment pouvoir échanger avec toi, si tu as le temps.

    J'aime

  2. […] Aux États-Unis, les politiques de prévention font alors de plus en plus appel à partir des années 1960 à des professionnels de la psychiatrie pour conseiller les décideurs sur la gestion des « anomalies » psychosociales. Le président R. Nixon cherche à faire dépister, pour ainsi dire, les enfants potentiellement violents, potentiellement déviants, pour mettre en place des « traitements correctifs » pouvant aller jusqu’à « l’enrôlement  de force dans des camps spéciaux » (p. 122). En France, à la même époque, bien qu’influencée par la psychiatrie infantile, la prévention de la déviance juvénile prend une forme bien différente, moins sécuritaire et sanitaire, et sera nommée « prévention spécialisée ». […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s